Home > Habiter à Bruxelles > Mon logement > Réduire sa consommation d'eau
Réduire sa consommation d'eau PDF Imprimer
 

Introduction

Le Belge consomme, en moyenne, 120 litres d’eau par jour (cette moyenne inclut tous les types de consommations d’eau, y compris l’usage non domestique). Au niveau de la Région de Bruxelles-Capitale, cette consommation représente environ 60 millions de m3 annuels.
Depuis 100 ans, la consommation d’eau a augmenté deux fois plus vite que la population. On estime d’ici 2025, le risque d’une demande d’augmentation de 650% avec une répartition de cette eau évidemment inégale entre populations.
Chez nous l’eau coule à volonté dès que nous ouvrons le robinet, l’eau n’en reste pas moins une ressource précieuse. Aujourd’hui pas moins d’une personne sur cinq, à l’échelle planétaire, est privée d’eau potable et 700 millions de personnes vivent sous le seuil de stress hydrique.
Les méthodes intensives de culture et d’élevage, l’industrie et les ménages contribuent à la pollution de l’eau qu’il faut alors assainir avant de la renvoyer dans la nature… un processus qui coûte cher à la collectivité !
Les conséquences de ces comportements irréfléchis sont énormes ; nous compromettons non seulement l'approvisionnement en eau potable mais aussi l'équilibre environnemental et dès lors la qualité de vie de chacun.


Les répartitions moyenne des consommations

1/3 pour l’hygiène; bains, douche, lavabo
1/3 pour les toilettes
1/3 pour le nettoyage; lessive, vaisselle, jardin etc.

Notons que seulement 3% de la consommations entre en compte pour un poste qui nécessite réellement de l’eau potable !
Toutes ses consommations peuvent être réduites en adoptant quelques gestes simple en en changeant notre comportement
Annuellement vous recevez une facture d’eau avec le décompte de vos consommations. Vous pouvez égalemen suivre vos consommation sur votre compteurs d’eau. Les chiffres en noir représentent le nombre de m³ consommés.

1 m³ = 1.000 litres.

La facture d’eau est fonction des consommations du client ainsi que les taxes environnemental concernant la livraison et l’épuration des eaux.
La facture d'eau totale d'un ménage moyen (soit +- 40 m³/personne) se décompose comme suit :
• Distribution d'eau potable (incl. redevance d'abonnement) : 61%
• Assainissement communal (égouttage et bassins d'orage communaux) : 26%
• Assainissement régionale (stations d'épuration et bassins d'orage régionaux) : 13%.
 


Comment réduire ses consommations?

Evitez le gaspillage d’eau / Les consommations inutiles ;

Limitez les fuites d’eau ;
Limitez le débit ;
Limitez la quantité d’eau ;
Valoriser l’eau de pluie ;


Limitez les fuites d'eau ;

Colmatez les canalisation, tuyauterie, robinets et chasse d’eau qui fuit. Consultez la page suivante pour avoir une idée de ce que peut vous coûter une fuite d’eau ; http://www.hydrobru.be/conseils/comment-economiser-leau/


Limitez le débit ;

Si possible placez un limiteur de débit à l’arrivé d’eau de votre habitation
Placez des limiteurs de pressions la ou possible ; réducteur de débit sur les robinets cuisine et salle de bains, pommeaux de douche économiseur d’eau


Limitez la quantité d'eau ;
  • Remplacer vos bains 120l par des douches 40l.
  • Choisissez des chasses économiques pour vos toilettes ou placez une brique ou une bouteille remplie d’eau dans le réservoir d’eau.
  • Faites tournez votre machine à laver ou lave vaisselle uniquement quand elles sont bien remplies.
  • Optez pour des appareils moins consommateurs en eaux à l’aide des étiquetages énergétiques des appareils. Label
  • Favoriser l’utilisation d’un lave vaisselle bien remplie.
  • Ne laisser pas l’eau couler ! Ne pas rincer la vaisselle sur robinet ouvert, privilégiez un fond d’eau dans l’évier. Brosser vous les dents avec un gobelet d’eau.
  • Cuisez vos aliments avec moins d’eau permets également de conserver plus de vitamines et de diminuer le temps de cuisson donc la consommations énergétique.

Valorisez l'eau de pluie ;

Récupérer l’eau de pluie à l’aide d’une citerne, voir même un bidon raccordé à votre descente d’eau.
Utilisez l’eau de pluie pour le jardin, le nettoyage, les chasses d’eau, le lave linge... Saviez vous que l’eau de pluie contient moins de calcaire. Ainsi l’utilisation de l’eau de pluie vous permet d’utiliser moins de produits de lavage pour un même résultat et limitera l’encrassement de vos machines dû au calcaire.
 


Limitez la pollution des eaux

Le but étant de réduire le volume d’eau ‘transporteur de déchets’ produit pour en faciliter le traitement ultérieur. Le réseaux d’égouttage Bruxellois ne permet pas la séparation des différents flux d’eaux ; eaux noires chargés (fécales), eaux grises (peu sale, lavage) et eaux de pluie. Afin de permettre un meilleur rendement des stations d’épuration, il fait éviter la trop grande dilution des eaux rejetées dans les réseaux d’égouts.
C’est pourquoi il est important d’envisager à côté des économies d’eau consommée, d’également prévoir des mesures permettant une réduction, à la source, des volumes d’eau rejetés qui ne sont pas ou peu pollués , dont:

Les eaux de pluie par infiltration
Valorisation des eaux grises in situ 
Limitez les polluants
 


Les eaux de pluie par infiltration
  • Réalimenter la nappe phréatique à l’aide d’une re- perméabilisation du sol (certaines primes)
  • Evitez les piques de rejet d’eau sur le réseau et par conséquent les risques d’inondations.
  • Citerne d’eau de pluie comme stockage tampon
  • Toiture verte (partie d’évaporation)
  • Valorisation de l’eau de pluie avant rejet > Valorisez l’eau de pluie
 

Valorisez les eaux grises in situ ;
  • Utilisez les eaux grises pour alimenter les chasses d’eau

Limitez les polluants
  • Choisissez le bon programme; choisissez les programmes économiques pour le linge / vaisselle peu sale puisque, dans ce cas, il n'est pas nécessaire de procéder à un prélavage.
  • Choisissez les bons produits ; remplacer les produits d’entretien / de nettoyage par des produits écologique à base de matières végétal. Ceux-ci sont en principe biodégradables ce qui limite lors impacte sur l’environnement. (Produit écologique, noix de lavage, solution alternatif www.savoir-faire.org,...)
  • Dosez correctement les produits de lavage, en fonction de la quantité de linge, de leur degré de saleté et du programme choisi. L’eau de pluie permet d’utiliser moins de produits de lavage tout en atteignant le même résultat.
  • Eviter les déchets non-dégradable dans les toilettes.
  • Placer une crépine sur l’évacuation de l’évier pour récolter les déchets.
  • Evitez les broyeurs pour éviers : ils ne font qu’augmenter la charge polluantes des eaux grises.
  • Remplacez vos toilettes classiques par de toilettes sèches ! Pour plus d’info ;   www.wormasbl.org  
 

Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

© Centre Urbain asbl - Stadswinkel vzw
Powered by Curbain.be