Home > Rénover, construire et conserver > Pathologies du bâtiment > L'amiante
L'amiante PDF Imprimer


Distinguer l'amiante friable de l'amiante présente dans les matériaux de construction
O
ù trouve-t-on de l'amiante ?
Comment reconnaître un matériau contenant de l'amiante ?

Flocages d'amiante
Enduits pâteux
Plaques cartonnées
Joints et garnitures d'étanchéité
Panneaux fibreux rigides
Dalles en vinyle-amiante
Bitume-amiante
Amiante-ciment

Comment éliminer des déchets d'amiante ?
Adresses utiles

 

L'amiante est le nom donné à un ensemble de fibres minérales de silicates que l'on a utilisé dans le bâtiment sous les formes les plus diverses,  en raison de son excellente résistance à la chaleur, à l'usure et aux agents chimiques. L'inhalation des fibres d'amiante, très agressives pour les poumons, est responsable de maladies cardio-pulmonaires telles l'asbestose, le cancer du poumon et le mésothéliome; c'est pourquoi son utilisation a été définitivement interdite en Belgique en 1998. 

Il faut distinguer l'amiante friable  (dont les fibres sont libres) de l'amiante présente dans les plaques et matériaux (dont les fibres sont fixées par un liant).

 

L'amiante friable

      

Il s’agit de matériaux contenant de l’amiante dans une proportion de 10 à 90 % et dont les fibres se dégagent facilement.

Parmi ceux-ci, on retrouve notamment :
  • les flocages, quel que soit le procédé de mise en œuvre;
  • le calorifugeage de tuyaux, boilers, chaudières, conduites de vapeur;
  • les papiers et cartons d’amiante;
  • l’isolation thermique de câbles, de conduites d’eau chaude;
  • l’amiante tissé :  joints et garnitures d’étanchéité, rideaux coupe-feu, filtres, rubans d’isolation électrique, bourrelets de calorifugeage, cordes d’amiante.
Du fait de ses propriétés prouvées pour l'isolation thermique et acoustique, et surtout pour la protection contre le feu, l'amiante floquée a été utilisé couramment dans des constructions depuis la fin des années 60 et ce jusqu'à son interdiction en 1978. Tous les bâtiments construits entre la fin des années 60 et jusqu'en 1978 sont susceptibles de contenir de l'amiante floquée. Dans les bâtiments de plus de 4 étages dont les critères en matière de protection contre le feu sont plus sévères, la probabilité de la présence d'amiante est très élevée.
 
Le flocage de l'amiante a tendance a se détériorer et se désagréger avec les années. C'est pourquoi on a assisté  ces dernières années à la généralisation de la décontamination des bâtiments où le flocage d'amiante avait été utilisé. L'exemple le plus célèbre est celui du bâtiment du Berlaymont. L'élimination et le transport de ce type d'amiante doit obligatoirement être confié a des entreprises agréées pour ce type d'intervention.
 

L'amiante présente dans les plaques et matériaux de construction

      
 
Il s’agit de matériaux contenant de l’amiante (dans une proportion ne dépassant pas 15 %) et dont les fibres sont fortement agglomérées par un liant (ciment, plastique, carton, papier, feutre, ...).
Parmi ceux-ci, on retrouve entre autres :
  • l’amiante-ciment :
plaques ondulées, ardoises, panneaux de revêtement de toiture;
plaques décoratives de façade;
panneaux de revêtements intérieurs, de faux plafonds, de cloisons;
tablettes de fenêtre, marches d’escalier;
tuyaux de descentes d’eau, conduits de cheminée, gaines de ventilation;
  • l’amiante lié à des enduits bitumeux :
garnitures de friction (freins d’ascenseurs) - dalles et tuiles (vinyle);
membranes d’étanchéité bitumineuses;
  • l’amiante lié à des colles, mastics et peintures;
  • les panneaux de type ‘Pical’ (en bon état).
Ce type d'amiante présente moins de danger (car les fibres ne se libèrent pas) pour autant que les matériaux qui la renferme sont en bon état; il faut donc être attentif s'il y a détérioration du matériau, manipulation en cas de rénovation par exemple et élimination.  Ne jamais poncer, meuler, scier, casser des matériaux contenant de l'amiante, ne jamais forer dans de tels matériaux, ne jamais utiliser de nettoyeurs haute pression.
Ces déchets peuvent être éliminés par le particulier (avec beaucoup de précautions lors de la manipulation) en suivant certaines règles.
 
En bon état, ces matériaux ne présentent pas de danger; ils ne sont généralement pas éliminés mais plutôt laissés en place. On peut également réparer localement des matériaux contenant de l'amiante par "bandage"; ou d'empêcher la libération de fibres dans l'air par "encapsulation" à l'aide d'une peinture spéciale.
 
 
 

Où trouve-t-on de l'amiante ?

Vous pouvez télécharger à ce propos les infos fiches de Bruxelles Environnement  le point sur l'amiante et l'amiante dans votre logement : conseils pratiques, de même que la brochure de la Région wallonne l'amiante dans et autour de la maison qui passent en revue les différents endroits et applications susceptibles de contenir de l'amiante.
 
 
(source : Ministère de la région wallonne, 2007)
 
 

Comment reconnaître un matériau contenant de l'amiante ?

On ne peut pas voir à l'oeil nu  qu'un matériau contient de l'amiante ou pas. La date d'application est un premier indice : S'il a été mis en oeuvre après 1998, il ne contient pas d'amiante. S'il est antérieur, avec la référence du produit, on peut éventuellement se renseigner auprès du fabricant ou de l'installateur. Sinon, une analyse par un laboratoire agréé sur base d'un échantillon est la seule solution.
 
(source : cahiers du CSTC, 2005, www.cstc.be)
 
Le CSTC -centre scientifique et technique de la construction a également répertorié les différentes formes sous lesquelles se présentaient les matériaux à base ou contenant de l'amiante (Dossiers du CSTC, cahier n°7, 2ème trimestre 2005 -identification de l'amiante dans le bâtiment) : 
 
Flocages d'amiante
 
Aspect: les flocages d’amiante (voir figure 1) sont des matériaux d’isolation par projection, d’aspect fibreux, duveteux ou velouté. Ils sont composés de fibres minérales (amiante pur ou mélangé avec d’autres fibres) mélangées à divers liants et peuvent présenter différentes couleurs (blanc, gris, brun, bleuté, ...). Ils possèdent une faible densité et une épaisseur généralement située entre 20 et 60 mm.
Remarque: il est impossible de distinguer à l’œil nu les flocages contenant de l’amiante de ceux qui n’en contiennent pas (fibres de verre, de roche, de laitier, ...). Ils peuvent en outre être recouverts d’un coating ou d’un liant qui modifie leur aspect extérieur.
Utilisation: les flocages sont appliqués sur des poteaux et des poutres métalliques, en sous-face de planchers en métal ou en béton, sur des murs, des conduits de ventilation ou de chauffage (immeubles élevés, parkings, salles de spectacle, piscines, réfectoires, ...), afin d’assurer les fonctions suivantes :
  • protection contre l’incendie dans les bâtiments élevés (principalement à ossature métallique) et les vides techniques. Il s’agit de l’utilisation principale en Belgique
  • isolation thermique dans les chaufferies et les locaux techniques, par exemple
  • correction acoustique, entre autres dans les salles de spectacle, auditoriums, ...
  • régulation de la condensation superficielle dans les bassins de natation, les frigos, ...
  • isolation thermique par bourrage dans les chaudières, les gaines électriques, les chauffe- eau, ...

 

Enduits pâteux
 
Aspect: les enduits pâteux sont des mortiers ou des enduits/crépis de plâtre ou de ciment, armés de fibres, gâchés avec de l’eau et projetés (rarement talochés). Ils sont plutôt mous au toucher et présentent une couleur souvent blanchâtre à grisâtre.
Remarque: il est difficile de les distinguer du plâtre ordinaire. De plus, des enduits à l’amiante ont été utilisés pour des applications extérieures. Bien souvent, des réparations ou des modifications de canalisations ont contribué à l’hétérogénéité de l’isolant (calorifuge). On peut donc retrouver sur une même conduite de l’amiante et ailleurs des fibres minérales artificielles (laine de verre, de roche, ...).
Utilisation: les enduits pâteux sont généralement utilisés pour les applications suivantes :
  • protection au feu de structures en métal ou en béton (poutres, poteaux, planchers, cloisons)
  • protection de planchers, dalles et gaines coupe-feu
  • protection de passages de câbles
  • calorifugeage de conduites de vapeur et d’eau chaude, partie supérieure de boilers, chaudières, ...
  • calfeutrage de passages de gaines techniques
  • chapes

 

Plaques cartonnées
 
Aspect: les plaques cartonnées sont des isolants alvéolaires composés de plis ondulés en carton d’amiante. Il s’agit bien souvent de plaques légères (de 1 à 5 kg/m2) qui peuvent être peintes ou revêtues d’un feutre extérieur généralement armé d’aluminium.
Remarque: ce produit hétérogène est aussi utilisé avec des revêtements de sol vinyliques et se cons titue alors de trois couches, à savoir :
- une couche supérieure à base de matières  plastiques vinyliques
- une couche intermédiaire constituée de mousse en PVC
- une sous-couche en carton ou en feutre amianté collé.
Le dos de ces plaques présente une couleur gris pâle à beige ou vert pâle, ne brille pas et possède des similitudes avec le carton épais. Certaines colles utilisées pour ces revêtements contiennent de l’amiante.
Utilisation: ces plaques cartonnées sont principalement employées pour les applications suivantes :
  • isolation thermique et protection contre le feu des faux plafonds
  • calorifugeage de chaudières et de gaines de ventilation
  • isolation de feux ouverts
  • isolation d’appareils électriques • joints ‘klingérite"

 

Joints et garnitures d'étanchéité
 
Aspect: ils se présentent sous forme de cordes, tresses ou bandelettes de couleur blanche et d’aspect textile et fibreux.
Remarque: on ne peut déterminer à l’œil nu si le matériau contient ou non de l’amiante. De plus, les joints sont parfois réalisés à l’aide d’un mastic contenant de l’amiante.
Utilisation: ces joints et garnitures sont généralement utilisés pour les applications suivantes :
  • joints pour la circulation de fluides à haute température
  • jointoiement des poêles, étanchéité des portes de chaudières, cassettes encastrées pour cheminées, ...
  • joints de gaines de conditionnement d’air (et joints des supports de ces gaines)
  • joints pour chambranles et portes coupe-feu
  • étanchéité entre panneaux en amiante
  • jonctions souples de gaines de ventilation
  • isolation de câbles électriques
  • rideaux coupe-feu
  • joints pour châssis

 

Panneaux fibreux rigides
 
Aspect: ces panneaux sont composés de fibres d’amiante pures ou mélangées à des fibres de bois ou de cellulose, agglomérées par un liant (souvent du ciment ou du plâtre). Ils peuvent présenter une face lisse, gaufrée ou décorée de couleur plutôt claire (blanc, gris, rose, jaune, ...). Ils ont une épaisseur variable (de quelques millimètres à quelques centimètres).
Remarque: les plaques de plâtre revêtues de carton ne sont pas concernées, contrairement aux bour- relets, coquilles, ... utilisés comme calorifuge.
Utilisation: les panneaux fibreux rigides sont surtout employés pour les applications suivantes :
  • plaques de faux plafonds
  • cloisons coupe-feu
  • habillage de structures métalliques
  • partie intérieure de portes coupe-feu
  • conduits d’aération
  • panneaux sandwichs ignifuges (revêtus d’aluminium sur les deux faces)
  • protection de tableaux électriques
  • panneaux mobiles intérieurs pour l’obturation de clapets et de volets coupe-feu, ha- billage extérieur de volets (enveloppe du caisson)

 

Dalles en vinyle-amiante
 
Aspect: ces dalles sont composées d’un liant à base de résines vinyliques, de plastifiants, de colorants, de fibres d’amiante et de charges minérales. Ce type de revêtement est collé. La face intérieure des dalles présente une couleur gris à vert clair. Les dimensions principales se situent autour de 250 ou 300 mm de côtés et de 2 à 3 mm d’épaisseur.
Remarque: les fibres d’amiante contenues dans les dalles en vinyle-amiante ne sont pas visibles à l’œil nu. La colle est également susceptible de contenir de l’amiante (colles bitumeuses principalement).
Utilisation: ce type de dalles est essentiellement utilisé comme revêtement de sol sur un support lisse afin d’assurer une bonne résistance à l’usure et/ou aux agents chimiques. Il peut aussi être employé pour certains revêtements muraux (halls, cuisines, ...)
 
 
Bitume-amiante
 
Aspect: le bitume-amiante constitue un produit bitumineux.
Remarque: il est particulièrement difficile de déterminer à l’œil nu si le matériau contient ou non des fibres d’amiante.
Utilisation: ce produit est généralement utilisé pour les applications suivantes :
  • recouvrement d’étanchéités de toiture en bitume (roofing)
  • membranes d’étanchéité dans les murs
  • finition des encadrements de châssis
  • revêtements routiers bitumineux
  • freins d’ascenseur

 

Amiante-ciment
 
Aspect: l'amiante-ciment possède une texture gaufrée et présente une couleur gris clair à noir (coloration possible par peinture ou dans la masse). Ce type d’amiante peut éventuellement être enduit d’une couche de peinture. L’amiante-ciment peut se retrouver dans la composition des matériaux suivants :
  • plaques planes, ondulées ou autres d’une épaisseur d’environ 6,5 mm, d’une longueur allant de 1 m à plusieurs mètres et d’une largeur d’environ 1 m
  • ardoises de petit format
  • canalisations cylindriques présentant une couleur gris clair, d’un diamètre de 100 à 1200 mm et d’une épaisseur comprise entre 6 et 60 mm
  • gaines rectangulaires ou carrées
  • panneaux sandwichs (deux plaques enfermant un noyau en produit isolant)
Remarque: les matériaux portant l’indication "NT" ne contiennent pas d’amiante.
Utilisation: l’amiante-ciment est surtout employé pour les applications suivantes :
  • plaques ondulées, ardoises et autres plaques de petit format pour revêtements de toiture et de façade
  • plaques décoratives, colorées et émaillées ou recouvertes de granules pierreuses, utilisées comme revêtements de façade, tablettes de fenêtres, marches d’escalier, couvre-murs, ...
  • plaques planes de différents types pour coffrages perdus, sous-toitures, toitures plates, ...
  • tuyaux de conduits de cheminée, d’amenée et d’évacuation d’eau, gaines de ventilation, canalisations de vide-ordures, ...
  • produits destinés aux applications intérieures : faux plafonds, cloisons, revêtements muraux, ...
  • partie intérieure des portes coupe-feu
  • partie intérieure des clapets coupe-feu et habillage de ceux-ci
  • joints de brides
  • chemins de câbles
  • support de tableaux électriques
  • mobilier urbain (jardinières, bancs, ...)

Comment éliminer des déchets d'amiante ?

L'amiante friable doit obligatoirement être éliminée par une entreprise agréée pour ce type d'intervention.
Les matériaux contenant de l'amiante peuvent être éliminés par le particulier en respectant certaines précautions et règles d'emballage.
 
Lors de l'enlèvement des plaques :
  • porter masque approprié et combinaison de protection
  • humidifier abondamment le matériau pour éviter la dispersion de fibres dans l'air;
  • utiliser des outils manuels ou des outils électriques à vitesse lente pour démonter les éléments; ne pas les casser, ne pas les jeter par terre;
  • séparer les matériaux amiantés des autres déchets de construction; 
  • à l'intérieur, assurer une bonne ventilation permanente et nettoyer ensuite à l'eau (ne jamais passer l'aspirateur -les fibres passent au travers des filtres);
  • à la fn des travaux jeter masques et combinaison de protection avec les déchets d'amiante.
Il est préférable de confier l'enlèvement des matériaux fortement dégradés ou difficiles d'accès à une entreprise agréée comme pour l'amiante floquée.
 
Les déchets doivent être emballés hermétiquement et porter le logo réglementaire; ils doivent être éliminés via une  entreprise agréée.
 
 

Adresses utiles

 
Pour plus d'informations, téléchargez les infos fiches de Bruxelles Environnement  le point sur l'amiante et l'amiante dans votre logement : conseils pratiques, de même que la brochure de la Région wallonne l'amiante dans et autour de la maison et celle du SPF santé publique et environnement l'amiante : polyvalence mais danger de mort
 
         
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

© Centre Urbain asbl - Stadswinkel vzw
Powered by Curbain.be